ARDOUKOBA...

I Ardoukoba,  plus de 20 ans d'expéditions scientifiques maritimes françaises

Au départ, les missions d'Ardoukoba étaient essentiellement scientifiques et maritimes basées sur la biodiversité. Au fil des années elles ont grandi. Le noyau dur de l'équipe organisatrice a toujours été constitué de gens au profil plus proche des aventuriers  atypiques que de chercheurs classiques. Un style s'est imposé.
La prise en compte des résultats, des retombées diverses et de la notoriété grandissante d'Ardoukoba permet, aujourd'hui, de dresser un bilan ainsi que de proposer des missions plus légères et plus ancrées dans l'histoire de la région où elles se déroulent.

Après avoir entraîné dans son sillage de nombreux laboratoires et avoir fait ses preuves en leur compagnie, Ardoukoba s'oriente vers le nouveau choix qui s'impose : " moins de sciences fondamentales et de laboratoires et plus de sciences liées au monde et à l'environnement, celles qui intéressent le public et les médias ".

Au cours de ces huit missions, 3500 plongées ont été effectuées. 150 chercheurs français et étrangers ont participé aux travaux de recherche sur le terrain. Parmi les nombreux échantillons prélevés, des espèces inconnues et de nouvelles molécules ont été mises à jour en laboratoire.
C'est donc bien sur la base de tels acquis que les prochaines missions d'Ardoukoba élargiront leur champ d'investigation tant du côté des nouvelles disciplines abordées que du côté de l'ouverture médiatique. Désormais, l'association propose un spectacle continu : " Ardoukoba, le devisement de la nature et des hommes " !
En 2001 l'organisation d'une mission dans le détroit d'Hormuz en Oman  se termine par un fiasco du à l'effondrement des Tours Jumelles à New York.

En septembre  2006 Madagascar recherche des sources d'eau douce pour alimenter le village de St Augustin Sud de Toliara.

II Les activités jeunes

Riche de cette expérience, Ardoukoba a eu l'idée en 1994 de mettre à profit ce large panel de compétences pour ouvrir le monde de la science à des jeunes en situation de difficulté scolaire.

L'audiovisuel a permis une large ouverture vers le grand public, on offrait ainsi, par l'intermédiaire du sport, une cible nouvelle aux travaux de la recherche scientifique: un public jeune et passionné.

Le programme "Sports/Sciences" a ainsi vu le jour, concept d'éducation à l'environnement pour les adolescents des banlieues défavorisées. Son but: sensibiliser ces jeunes à la protection des milieux naturels marin et terrestre afin, de susciter chez eux le goût et l'intérêt pour des activités développant le sens de l'initiative et leur permettre de mieux définir par eux-mêmes leur orientation professionnelle future.



          Les sciences : 

des pratiques de découverte de la nature à travers l'un des thèmes majeurs de notre société: La protection de l'environnement terrestre et marin.

      Le reportage :

un vecteur de communication corrélé à un objectif double :
1- Concevoir et récolter l'information événementielle
2- En assurer une large diffusion à travers les différents médias.

          Le sport :

des activités structurantes pour développer chez les jeunes une citoyenneté active et responsable.

Pour nous contacter...

Siège social

ARDOUKOBA
Cyrille Johanet,  Avocat
73, rue du Faubourg St Honoré
75008 Paris

Par email

yves.zeau@ardoukoba.org
yves.zeau@tiscali.fr

Missions Scientifiques

* 8  de Biologie marine
* 1 d'Hydrologie

















   





 


Ardoukoba © Tous droits réservés 2010Contactez le webmaster : julie.pellezeau@gmail.com